Astronomy Picture of the Day

dimanche 24 novembre 2013

Youpi !

Au risque de mettre en péril ma réputation d'âme sombre, aujourd'hui j'ai envie de vous brancher sur de la musique qui me rend euphorique (mais qui reste dark, faut pas déconner).
Je sais pas chez vous, mais chez moi mon casque est même pas assez fort pour écouter avec toute la puissance que je voudrais :)

1) (si vous êtes pas très convaincus, allez directement à la 2ème minute :)

2)

3) Avec un super clip viking pr être plus heureux encore !



4)

5) Et pour finir, l'un des shows les plus euphorisants que j'ai jamais vu :



... Probablement à égalité avec le bonus (version studio pcq pas de bons live) :


vendredi 15 novembre 2013

Les citations du jour (petit jeu)

Qui a dit quoi ?! Google interdit, sinon c'est pas un jeu !
Attention, la même personne a dit deux des citations présentes !
Je vous donne un premier indice pour chaque citation, si vous êtes trop perdu, y en aura un autre.
Le gagnant remportera un pack de dix :)

1) "Juger c'est de toute évidence ne pas comprendre, puisque si l'on comprenait, on ne pourrait pas juger."
Indice : écrivain et penseur du 20ème siècle.
La justice est ailleurs !
(j'en profite pour faire une parenthèse : j'ai lu un article qui m'a ouvert les yeux sur le fameux "la vérité est ailleurs". En fait, c'est une mauvaise traduction ! "The truth is out there" signifie qu'elle est bien là, dehors, qu'elle ne demande qu'à être trouvée !)

2) "C'est dans le silence des lois que naissent les grandes actions."
Indice : philosophe et écrivain du 18ème.
Rien de plus vrai ! Mais :

3) "Vouloir le vrai, c'est s'avouer impuissant à le créer"
Indice : (très grand) penseur du 19ème siècle.

4) "On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter."
Indice : philosophe du 18ème.
J'aime cette citation, elle flatte mon égo :)

5) "Se moquer de la philosophie, c'est vraiment philosopher."
Philosophe (déprimé) du 17ème.

6) Facile pour les afficionados : "Je vous ai entendus dire à maintes reprises que vous êtes toujours disposés à mourir. Je n'estime pas ce sentiment utile. Je pense que c'est une indulgence inutile. Un guerrier devrait être disposé à lutter seulement."
ça mérite même pas d'indice.

7) "Dieu a exploité tous nos complexes d'infériorité, en commençant par notre incapacité à croire à notre propre divinité."
Penseur poétique (déprimé) du 20ème.

8) "Fuyez, pauvres fous !" Naan je blague.
"La jeunesse, c’est la joie. Et, la jeunesse, ce n’est ni la force, ni la souplesse, ni même la jeunesse comme tu disais : c’est la passion pour l’inutile."
 (écrivain du 20ème)

9)  "Toute connaissance dégénère en probabilités."
Philosophe du 18ème.

Et peut-être ma préférée pour le fond :
"Le contraire de l'ordre n'est pas le désordre, c'est l'autonomie."
Et pas d'indice, parce que j'ai pas envie :)

mercredi 6 novembre 2013

Pour mon actrice préférée...

...Qui a joué dans nombre de mes films préférés.
Si vous les avez pas vus, regardez-les de toute urgence :)

1) Un film sur la foi... C'est pas si courant.  Quand le sauveur devient la victime... Un film extrêmement dérangeant mais qui continue à me remuer les tripes.




2) Excellente adaptation de la vie romanesque du Marquis.... Avec un hommage tout particulier à Geoffrey Rush, t'as assuré, mec :)




 3) Au début, comme toutes les jeunes filles de mon âge, je ne voyais que Leonardo... maintenant mon attention s'est plutôt déportée sur elle :)




4) Le même duo sublime... Dans un film sublime.




5) Tellement sexy :) Fan de ce film également.




6) Un film qui m'a fichue une sacrée claque.





lundi 4 novembre 2013

Florilège inquiétant pour une saison obscure

Comme pour Kalys, en automne, j'ai tendance à collecter, à compter, à rassembler, comme si je faisais l'inventaire du grenier. Danns mon cœur cette saison a remplacé l'été, et chaque automne j'ai la tête pleine de rêves et de souvenirs.
Un bon moment pour de la très belle musique, avec des tops 5 comme on les aime.

Bandes originales.

Je suis une grande fan de bandes originales. Non seulement parce qu'elles sont souvent très réussies, mais parce qu'elles racontent une histoire qui finissent par se mêler vaguement aux films auxquels elles se rapportent, mais que je m'approprie au final totalement. Ce sont plutôt les bandes-originales des histoires que je me raconte. Et en tant que tel, elles sont un support absolument incroyable à ma propre créativité. J'ai besoin d'elles pour écrire.

1) Je vois des mondes en clair obscur. Mon morceau préféré de toute la BO des trois films.



2) Redécouverte automnale. Parce que l'automne est propice à l'épouvante.



3) Pour les mêmes raisons. Je me suis replongée dans ce film qui reste en haut de mon top, indétrônable aux côtés de L'Exorciste.



4) Parce qu'avec les années, le monde d'Heroes of Might and Magic a fini par entrer dans ma propre mythologie.



5) Parce que le film comme la musique sont l'essence du genre de nouvelles que j'essaie désespérément d'écrire. (même si c'est un peu le cas pour toutes les musiques précédentes)



Bonus track nostalgie :



Et ça laisse déjà pas mal rêveur pour un poste :)
Je vous laisse avec un truc pour taper les bières sur la table si vous avez un peu froid après cette sélection.