Astronomy Picture of the Day

lundi 26 août 2013

Trucs en vrac



Namaste !
Bonne nouvelle ! Le 21 septembre, je me soule ! (quoi, ce n’est pas une bonne façon de commencer un billet ?)
Et à Goa, s’il vous plaît. Apparemment un endroit célèbre pour ses fêtes. Oui parce que figurez-vous que je suis invitée à la « bachelor party » de mon patron. Je sens que ça va être épique cette histoire. Accha ! (hindi pour « super » ou un peu tout ce qu’on veut en fait. Se prononce « atcha »)

Bon. Comme je le racontais vite fait à Nathalie par mail, hier je suis allée au marché avec Camilla, et je n’y retournerai pas, like never ever.
Je ne m’habituerai pas à la foule, et surtout pas au fait d’être l’attraction locale où qu’on aille, et d’avoir à chaque mètre des hommes qui t’alpaguent – plus ou moins poliment. En fait, j’ai grave flippé là-bas. Cette sensation d’oppression, ce fourmillement humain, ce bruit constant, tous ces regards… Argh.
Je n’arrive pas à me repérer dans cette ville. Le marché était à 20 minutes en rickshaw, et tous les quartiers de ce côté ci de la ville se ressemblent. Mais j’ai vu un éléphant, deux chameaux, et un singe :) C’est vraiment beau, un éléphant. Je n’en avais jamais vu en vrai, et bah ça a la classe c’te bête.
En fait ce marché m’a déprimée, du genre je veux disparaître dans un trou et ne jamais en sortir, ou genre je veux faire un séjour thérapeutique dans les Highlands, et aujourd’hui en pause clope au travail j’ai senti monter l’agressivité en moi du genre : what the fuck are you looking at ? Mais j’ai rien dit, évidemment. Et je me suis dit qu’il fallait que je prenne du recul, et que je regarde les choses avec humour. Et maintenant que Jérôme et Aïda sont revenus, je pense que ça va aller mieux, on se sent toujours plus à l’aise avec plus de monde en environnement inconnu. Après une bonne discussion ce soir sur tout et rien, ça va mieux :) Je me sens plus capable de vivre à peu près sereinement le reste de mon séjour.

Saviez-vous que dans certains États, il y autant de gens qui vivent dans des bidonvilles que d’habitants en France ? Et d’après les prévisions économiques, c’est pas près de diminuer. C’est un cliché, mais voyager dans un pays où il y a beaucoup de pauvre (et non pas dans un pays pauvre, on peut pas dire ça de l’Inde), ça fait vraiment relativiser. On se plaint sans arrêt en France, mais faut aussi se rappeler que la pauvreté c’est beaucoup dans la tête.
Et qui dit argent dit consommation, et là je réfléchissais au niveau de la bouffe, y a quand même des trucs absurdes : en Inde, c’est très facile de consommer local. Presque tout ce que j’achète est fabriqué en Inde, voire au Gujarat. En France, faut se concentrer pour trouver les produits locaux, et c’est pas comme  si on produisait pas assez de bouffe ! Alors on se retrouve à acheter des produits de saison qui viennent d’Amérique du Sud, alors qu’ici tu descends en bas de chez toi et t’as le paysan du coin qui vend ses légumes. C’est ridiculement pas cher et bien meilleur.

Enfin bref. J’ai commencé à manger des trucs dont je me souviens. Ce midi, un dosas fourré à la pomme de terre, et aux des légumes divers parfumés à la coriandre. J’ai goûté les kakhras, fine galette épicée. Y a beaucoup de choses qui ressemblent à des crêpes, qu’on fourre aux légumes et qu’on peut manger avec différentes sauces (dont les sauces à la menthe que j’adore), ou une sorte de yaourt plus fermenté que nos yaourts. Les Indiens sont apparemment autant fans que moi du cumin, et  ça c’est une bonne nouvelle :) J’ai hâte d’aller dans un vraiment bon resto, car je sais que la bouffe indienne peut être absolument fantastique, jusqu’ici je n’en ai eu qu’un aperçu avec des petits restos de bouffe à emporter plutôt ordinaires (enfin aussi ordinaire que puisse être la nourriture ici). Si j’en trouve ici, je m’achèterai un bouquin de cuisine pour refaire quelques spécialités que je vous convierai à déguster :)

Khakhra :



Dosas :



Et le must de la cuisine du Gujarat, le thali, c’est ça :



En somme un repas complet en forme d’assortiment de pains, de sauces, de légumes, et de riz.
Bon app’ si vous passez à table :)

8 commentaires:

  1. Ça y est ! Un éléphant ! Quelle chance ! Ma bestiole que je trouve la plus classe du monde.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais ben moi j'ai été au zoo et j'ai vu un léopard des neiges avec son petit, d'abord :D

    Trêve de plaisanterie, ça doit être très beau et surtout très impressionnant de croiser une telle bête !

    Et aussi, oui Goa c'est très connu, il y a même une branche de la techno transe qui porte ce nom (puisqu'elle y a été "inventée", donc). Vous allez fêter ça en club ou sur la plage ? Ça devrait être assez fun, comme expérience !

    RépondreSupprimer
  3. Kalys : Dans le zoo de Lille, il y a des pandas roux... Tu peux pas test' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gradlon : là aussi, il y en avait... Mais j'en avais déjà vu, donc bon, tu vois, on se lasse, quoi !

      ;D

      Supprimer
  4. Bah moi j'ai un chien roux croisé kangourou et goëland...nananère!!!
    on est tous d'accord l'éléphant c'est la classe! d'après ce que je sais dans certain coin de l'Inde y'a moyen de faire des balades dans la jungle à dos d'éléphant...

    Et je pense qu'on sera aussi tous d'accord pour dire "vivement que Muriel rentre qu'elle nous fasse goûter à toutes ces nouvelles saveurs!" J'adore la cuisine Indienne même si j'ai bien conscience que tout ce qu'on trouve dans nos restaurants ici est très occidentalisé. J'ai d'ailleurs eu mon premier orgasme culinaire avec du Poulet Sahi Korma. Simplement divin...

    Fais attention à toi à Goa, tu vas revenir en clubbeuse. Je crois que c'est un peu genre Ibiza...Et "bachelor party"? c'est enterrement de vie de garçon?

    RépondreSupprimer
  5. Nan, je pense pas que je pourrais, dans aucune circonstance imaginable, devenir une clubbeuse :D
    Bachelor party oui c'est un enterrement de vie de garçon, mais du coup là c'est pas réservé qu'aux gars :)

    RépondreSupprimer
  6. D'ailleurs je vous ferai bien des paratha (http://fr.wikipedia.org/wiki/Paratha), fourré à la pomme de terre c'est top. Et du riz pulao, aussi : http://www.cuisine-indienne.net/recettes/plats-indiens/158-pulao-riz-legume

    RépondreSupprimer