Astronomy Picture of the Day

mardi 24 août 2010

Lost in the dusk

Le jour s'en va lentement. Stephen King, dans Duma Key, dit que l'artiste doit être affamé pour produire. A prendre au sens littéral aussi bien que métaphorique, je crois. Je suis affamée, normal, j'ai mangé à midi pour une fois, et pour une fois, je suis allée me promener un peu. J'ai commencé à écrire un peu au hasard, pour voir si quelque chose venait, car mon heure d'écriture est désormais plus ou moins calée au début de soirée, pendant l'apéro, avant de manger. J'ai écrit un peu, tous les jours. Pour le moment, ça me convient plutôt bien. C'est l'ouverture des portes de l'imaginaire, avant le vide de la nuit, après les préoccupations autres du jour cru et peuplé. Le crépuscule sera-t-il mon moment ? Je ne crois pas que quoique ce soit soit fixe, disons que pour l'instant ça me convient. J'apprécie la vue immense que j'ai du ciel, ici. Je peux voir les nuages se déployer et traîner à travers le ciel, déclinant les formes et les couleurs à mesure que le vent les fait vivre. La forêt continue de se tapir à l'horizon.
Je commence à trouver mes portes d'entrée dans l'écriture, celles qui me font oublier la famine et le doute. Je commence à comprendre comment écrire, même sans idée, même sans cette poussée monstrueuse, cette pression intérieure qui parfois me rend folle et m'empêche carrément d'écrire. Désormais, j'apprends à provoquer le jaillissement, et non à l'attendre.
Présentement les nuages prennent une couleur soufrée tandis que des vapeurs légères, comme des fumerolles, se détachent de leurs corps massifs.
Pour écrire, il ne faut pas chercher quelque chose de précis. Ne fais pas le geste de tendre le bras, c'est la seule manière d'obtenir quelque chose. C'est une quelconque déformation d'une pensée bouddhiste qu'un ami m'a appris, un jour. Ce genre de vérité qu'on teste et qu'on défie toute sa vie, et cette vérité prend une profondeur renouvelée avec le temps, chaque fois qu'elle nous revient à l'esprit. Etrange...
Je regarde actuellement la dernière saison de Lost. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous spoiler. Mais. C'est la meilleure série que j'ai jamais vue. Et j'entends déjà des voix s'élever un peu partout pour contester cette allégation. Mais je ne parle qu'en mon nom. Parce que, voyez-vous, elle résonne en moi. Comme quand j'ai lu Mathieu Ricard (ancien neuro-biologiste devenu moine bouddhiste et porte-parole du Dalaï-Lama en France), comme quand j'ai lu Carlos Castaneda (si par hasard quelqu'un qui me lit ne le connait pas, je me dois de le lui présenter : étudiant parti faire une thèse sur l'utilisation des drogues hallucinogènes dans les rituels au Mexique, il devient le disciple de Don Juan, un philosophe anonyme, inconnu et... un guerrier, un sorcier.). Comme quand j'ai lu Océan Mer d'Alessandro Baricco et Le Royaume des Devins de Clive Barker. Quand j'ai ressenti les fils de la toile s'entremêler et bouger en moi. Quand j'ai su que tout cela n'était qu'un rêve. Quand j'ai su que la réalité était pleine de trous. Comme quand j'ai vu Mulholland Drive. Quand j'ai redécouvert cette vérité, encore sortie du même ami que tout à l'heure, que la vie n'est que ce qu'on en dit. Que nous ne sommes pas forcés de n'en voir qu'un aspect. Que nous pouvons fouiller les interstices. Un poète tchèque a dit approximativement qu'un poète ne faisait que mettre en lumière ce qui avait toujours été là.
Dans le test, que j'ai refait, je suis encore et toujours Jack. Mais il comprend un truc fondamental dans la dernière saison. Comme lui, je suis longue à la détente. Pour le fun, je vous copie le résultat du test, peut-être me reconnaîtrez-vous un peu. C'est pas si faux sauf que je ne suis pas une leader et que je m'occupe pas tant que ça des autres. I do care, that's all !
Jack
You scored 60% kindness, 43% courage, 39% seedy past, and 54% secretiveness!
"We're not savages, Kate. Not yet."

You are Jack. You are compassionate, heroic, and a bit of a martyr. You are brave and a natural leader. However, you shouldn't keep so much bottled up inside. You are so busy taking care of others that you have no time or energy to take care of yourself. Take a load off once in a while and play some golf with Hurley. You need to relax pretty soon or else you'll be no good for anyone anymore - including yourself!

Your polar opposite is: Shannon. You are similar to: Boone and Sayid.

Oh, si vous voulez le faire aussi : http://www.okcupid.com/tests/take?testid=5052228135609532493

8 commentaires:

  1. Hurley... Tu parles. J'aurais encore moins aimé tomber sur Jack, remarque. J'ai toujours envie de lui filer des grosses claques ! (mais bon... j'ai vu que la saison 1)

    « Dude, you are Hurley. You are a kind soul with some terrible luck. While you're always lending a helping hand, you're not exactly the bravest guy on the island. What you do is even more important - keep people entertained. The only problem you've got is that whole jinxed numbers thing. You're so secretive, no one on the island even knows that you're a multimillionaire! Let it out, dude. There's no use trying to keep it all bottled up inside, man. »

    Bon, j'ai pas autant la poisse que lui, je ne cherche pas à amuser la galerie et surtout, je ne suis pas multimillionaire. Pis, j'suis pas gros d'abord. Et j'aime pas les Hummer.

    RépondreSupprimer
  2. Jack est moins insupportable au fil du temps :)
    Moi je trouve que Hurley ça te va bien, même si tu n'es pas gros effectivement ;D

    RépondreSupprimer
  3. Mais tu n'as pas dit tes pourcentages et de quels autres persos tu étais proches, et qui était ton opposé :)

    RépondreSupprimer
  4. Ah tiens, c'est rigolo, je ne suis plus Hurley, je suis comme... montée en grade, question égo:

    You scored 56% kindness, 46% courage, 71% seedy past, and 59% secretiveness!

    You are Kate. You are caring, brave, stubborn, and persistent. You have a checkered past that haunts you. You have yet to tell anyone the truth about pretty much anything, which is certainly not healthy. If you think Jack will judge you harshly, go tell Sawyer or Sun. You're a tough cookie, but everyone has feelings. Start being more honest with the others, and you'll be right as rain.

    Your polar opposite is: Walt You are similar to: Sawyer and Charlie.

    J'aime pas trop ressembler à Charlie mais bon. Heureusement aussi que ce test prend appui seulement sur la première saison, moment où je pouvais encore apprécier Kate ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ah zut, j'ai oublié ça, je sais plus (je vais pas le refaire, je pense pas que je mettrais la même chose :P)
    Je crois que j'étais opposé à Sawyer, mais pas sûr-sûr).

    Désolé de vous dire, mais vous êtes deux personnes qui m'énervaient royal dans la première saison :P (enfin... pas autant que les deux blondes quand même)

    RépondreSupprimer
  6. Bon. bah, je l'ai quand même refait, en essayant de mettre les mêmes réponses :

    You scored 72% kindness, 17% courage, 42% seedy past, and 72% secretiveness!

    Your polar opposite is: Jin. You are similar to: Claire and Sun.

    Bof... je suis pas du tout convaincu par le courage (je suis plus courageux que ça, non mais !), ni par la gentillesse (je suis un méchant, si, si).

    RépondreSupprimer
  7. Et dans la vie on t'énerve royal aussi ? :)
    Cela dit il ne faut pas se baser sur la première saison pour apprécier les personnages à leur juste valeur :)

    RépondreSupprimer
  8. Bah, je sais plus trop du coup, c'est tout confus dans ma tête. Je sais plus si je dois croire ce que je ressens ou plutôt ce test. Je veux dire, s'il ressort de ce test que vous êtes énervantes, même si je pense autre chose, et bien, c'est peut-être vrai, j'étais peut-être dans l'erreur. Qui croire ? Les Autres ?

    RépondreSupprimer