Astronomy Picture of the Day

mardi 22 juin 2010

Hellfest report : je suis trop dark

Voilà, je suis rentrée hier du festival de l'enfer, et autant dire que cette année, c'était très rock'n'roll, du point de vue musical et du point de vue du vécu. Beaucoup de hard rock et de groupes de papys qui nous ont prouvé qu'ils avaient encore la pêche (UDO, Saxon, Anvil, Alice Cooper, Kiss...).
C'était un festival où j'ai été curieuse, et du coup, pas mal de découvertes et de surprises à la clé.
J'ai également découvert que je suis définitivement très dark, et je vais vous expliquer pourquoi. Personne n'avait d'appareil photo, aussi je vous prouve maintenant ma darkitude :

1. J'ai découvert que j'aimais le death. Dimanche soir, scandale universel : Nile passait en même temps que Motorhead. Le Hellfest a donc du se diviser en deux camps, ceux qui vont voir "Lemmy" avec ses grosses guitares, sa grosse voix et sa grosse bite (ce type m'agace quelque peu) et ceux qui vont voir le groupe de death brutal inspiré par la mythologie égyptienne. Je ne connaissais pas Nile, et j'ai plutôt adhéré. Une voix qui semble remonter des profondeurs de la terre, un côté mystique et inquiétant qui m'a bien plu. une vidéo de Nile (y en a pas de correctes du Hellfest) :

J'ai également beaucoup aimé Asphyx, groupe de death néerlandais bien léché et puissant :

2. Quand je suis en concert, j'aime me blottir sous la capuche de mon sweat MetalCamp. Quand j'enlève ma capuche, c'est que je suis décoiffée par le concert, que la musique est si bien que ça mérite de bouger la tête dans tous les sens. Deux concerts seulement m'ont fait enlever ma capuche :

Pour les voir, j'ai du braver une foule de plusieurs dizaines de milliers de personnes, car comme je suis grave underground, je n'ai assisté qu'au début du concert de Alice Cooper. ça m'a déçue, c'était trop froid, théâtral, on savait même pas s'il était contente d'être là, et j'ai trouvé ça un peu mou du genou. C'est donc sans regret que je me suis extrait de la foule pour rejoindre les goths qui écoutaient Fields of the Nephilim. C'était juste énorme. Je pouvais sentir la voix du chanteur dans mon ventre. C'était puissant, planant, sombre, classe, aérien.
Une vidéo plus propre pour écouter la musique :

Et l'autre, c'était Tamtrum, une énergie incroyable, un jeu de scène complètement déjanté collant complètement à la décadence malsaine de leur dernier album Fuck you I'm drunk/Stronger than cats :) Du grand n'importe quoi, mais une musique toujours aussi efficace. Pas de bonnes vidéos live du Hellfest, je vous mets donc un autre live pour vous faire une idée de ce que ça donne en concert :

J'ai failli enlevé ma capuche sur :
-Black Cobra : c'est très méchant, on dirait que le batteur va casser sa batterie, il y a juste deux mecs sur scène et ça dégage une haine brutale et ça envoie sacrément en live. Une vidéo studio pour découvrir la musique :

-Sabaton : power metal suédois, ils avaient une pêche d'enfer, c'était joyeux, ça donnait envie de sauter partout, vraiment une super découverte :

une vidéo plus propre :

3. J'aime pas les mainstage. Bien souvent, le son est mauvais, on a du mal à voir quoique ce soit, et cette année avec 65 000 personnes, le festival était tout simplement bondé. Je suis même pas restée 10 minutes au concert d'Eluveitie (pagan). Je voulais du black :) Et quand il y en a eu, Immortal, l'un des concerts que j'attendais le plus, j'ai été un peu déçue : mauvais son, j'arrivais à peine à reconnaître les chansons, et puis, je sais pas, ça manquait de quelque chose (ou alors, j'étais de mauvaise humeur. Cela dit ce sont de petits rigolos qui aiment faire des grimaces, et le maquillage quand même... on dirait Kiss, quoi :)


Deux découvertes live bien sympa :
-Negura Bunget, que je connaissais un petit peu. C'est un black hypnotique, avec des instruments traditionnels, qui change largement de ce qu'on a l'habitude d'entendre. C'était un beau concert, surprenant, simple, loin des singeries de certains groupes de black. Voilà une chanson assez représentative :


-Brant Bjork and the Bros : j'étais très fatiguée, alors je me suis allongée pour écouter, j'ai fermé les yeux, et me suis balladé en Californie au son d'une guitare psychédélique. Vraiment chouette.


Sinon, il fallait quand même que vous voyiez ça, c'était pas mal représentatif de l'état d'esprit rock'n'roll qui régnait sur le festival :


Malgré mon côté dark, je suis redevenue une gamine dimanche soir. J'ai vécu un très grand moment de rock, et assisté à un show véritablement spectaculaire. Je me suis retrouvé à sourire bêtement et à gigoter malgré le fait que je tremblais littéralement de fatigue. Qu'est-ce que c'était ? KISS, bien sûr !
Je vous laisse avoir un aperçu de la performance extraordinaire à laquelle nous avons assisté :
L'entrée en scène :

Je suis fan du bassiste :

Ils savent se faire aimer et acclamer... Une chanson culte avec une mise en scène incroyable.

Une ancienne vidéo de qualité pour un hymne auquel vous adhérerez tous, je crois :)

8 commentaires:

  1. Ha ha ! C'te tête de tueuse ! (D'ailleurs, sur cette photo, je sais pas pourquoi, je trouve que tu fais super jeune, genre ado)

    RépondreSupprimer
  2. Mal a toujours l'air jeune avec sa capuche de lutin démoniaque ;) (ma petite sœur me manque, ça se voit?)

    Pour mon premier jour de week-end tant attendu, je me suis levée à treize heures, et la voix du chanteur de Nile a eu tendance à faire vibrer mon café dans mon estomac ;P Je pense que je pourrai apprécier, on dirait une musique jouée par des titans!
    J'ai bien aimé Asphyx, ça se rapproche plus du death à tendance trash, dirais-je sans rien y connaitre, que j'écoutais quand j'ai commencé à acheter Hard n Heavy (putain tu m'as rendu super nostalgique là!!)

    J'ai beaucoup aimé les vidéos de Fields of the Nephilim, ainsi que, bizarrement, celle de Immortal... Ils dégagent quelque chose de très particulier. Les Fields ont vraiment des allures de cow-boys post-apocalyptiques, tandis que Immortal... Je sais pas, y'a un truc, peut-être parce qu'ils semblent assez statiques, qui, au moins en vidéo, m'impressionne...

    Je crois que le mec de Airbourne adore faire ça, j'ai déjà vu une vidéo similaire...

    Kiss, ah putain, comment ne pas aimer le rock'n'roll après ça!! Je te conseille un film que j'ai déjà conseillé à Régina, un film très con et très mignon qui s'appelle School of Rock (à regarder en VO impérativement). C'est l'histoire d'un type, joué par Jack Black (formidable), fan de rock devant l'Eternel, qui refuse d'écouter son pote selon qui il est temps de grandir... Comme personne n'accepte de monter un groupe avec lui, il se fait passer pour un instit et monte un groupe avec les élèves, au nez et à la barbe des profs et des parents dans cette école très stricte. Tu devrais apprécier :)

    Putain, une chose est sûre, ça m'a trop donné envie d'écouter de la zic. Cet aprem, la première chose que je fais, c'est d'acheter mes places pour le festival de Québec... Et j'irai voir Iron Maiden, Apocalyptica, et Rammstein! J'en pleure d'envie, déjà :D

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens j'oubliais : t'as vu le beau drapeau québéquoué au premier plan de ta vidéo de Immortal? :D

    RépondreSupprimer
  4. Oui j'ai vu à plusieurs reprises des drapeaux québécois :)
    Ben, moi, j'ai horreur du trash. J'étais l'une des seules personnes à ne pas être allée voir Slayer. En tout cas, c'est du death comme j'aime bien, avec quelque chose, c'est pas glacial et trop technique, ça dégage quelque chose de puissant (et s'il y a bien une chose que je recherche dans la musique, c'est la puissance...) Et il me semble bien qu'on a du Nile sur un vieux sampler de Hard'n'heavy...
    Je pense que tu aimerais la musique d'Immortal, pour moi c'est plutôt contemplatif, c'est construit, c'est beau. Tiens, écoute ça :
    http://www.youtube.com/watch?v=uHSfRpyaIcI
    C'est la première chanson du dernier album, je la trouve super puissante. Ils ont toujours ce son de guitares, c'est la marque de fabrique d'Immortal. Un son qui m'évoque vraiment le nord et le blizzard.
    Oui le mec d'Airbourne fait ça à tous les concerts apparemment (la sécurité doit le détester).
    Bah je vais voir si je peux trouver ce film, alors :)
    Oui, achète vite, Iron Maiden, ça ne se loupe pas :)

    A Gwen : oui, j'ai rencontré un normand sur le fest qui croyait que j'avais 16 ans :)

    RépondreSupprimer
  5. tu as pas parlé de Dillinger escape plan et Garcia ? Tu y es allé ?

    RépondreSupprimer
  6. Non j'ai vu aucun des deux... Un pote a vu Dillinger et a trouvé ça génial. Mais tu es qui, au fait ?

    RépondreSupprimer
  7. Rassure moi et dit moi que t'es pas serieuse
    "J'ai également découvert que je suis définitivement très dark, et je vais vous expliquer pourquoi. Personne n'avait d'appareil photo, aussi je vous prouve maintenant ma darkitude"

    O.O

    RépondreSupprimer
  8. Tiens c'est drôle de voir un commentaire 3 ans après et d'y répondre dans le vide...
    1) T'es qui ?
    2) Si t'as pas saisi le ton humoristique de ce billet, je peux rien faire pour toi...

    RépondreSupprimer